top of page

Aucun Inuit aux obsèques de Jean Malaurie !



Lors de la célébration religieuse dans la cathédrale Saint-Louis des Invalides, appelant le fils de Jean Malaurie, Guillaume-Kutsikitsoq, à prononcer son discours, le prêtre lui a seulement donné du Guillaume. Et sa sœur Éléonore-Ikuma n’avait vraiment pas des airs d’Ikuma, il est vrai que leur mère à tous les deux porte un nom bien français. Coquetterie de Jean donc ces prénoms inuits pour ses enfants ! Plus tard, la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Sylvie Retailleau, cherchait à capter l’attention de Son Altesse Sérénissime le Prince Albert de Monaco, seul chef d’état à s’être jamais rendu au pôle nord (encore était-ce d’un coup d’hélico). Faisant face à quelques dizaines de fidèles et de curieux bien de chez nous, « La semaine dernière, nous avons perdu un géant » a-t-elle commencé sans conviction. Et d’ajouter que l’homme avait obtenu d’innombrables titres honorifiques, sans doute se voyait-elle mal d’en rappeler la liste. L’éclairage du soleil d’hiver l’inspirait sans doute, Son Excellence l’Ambassadeur pour les pôles et les enjeux maritimes, Olivier Poivre d’Arvor, s’amusait à tirer avec son smartphone le portrait de ses rares congénères VIP. Le drapeau recouvrant le cercueil n’avait des couleurs de la France que le bleu, signe sans doute qu’à cent-un ans, Jean Malaurie était mort trop jeune pour accéder à l’honneur du drapeau tricolore. Il était pourtant bien réfractaire du service du travail obligatoire (STO) mais pour se qualifier pour le drapeau français, il lui aurait fallu avoir aussi reçu la médaille commémorative française de la guerre 1939-1945. Réfractaire il se revendiquait, illustrant son propos d’un « Même si tous y vont, pas moi ! », une devise qui me rappelle mon « Never follow the crowd », j’ai décidément des connivences avec le défunt. « Donne-moi de la vie » avait-t-il enjoint son fils la veille de sa mort. En aura-t-il vraiment besoin là où il est, c’est affaire de croyance. Ses cendres seront enfouies au large de Thulé au Groenland, les Inuits viendront-ils lui rendre l’ultime hommage qu’il avait imaginé ?

 


Comments


Posts à l'affiche
Revenez bientôt
Dès que de nouveaux posts seront publiés, vous les verrez ici.
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page