top of page

Billets du hasard - Post 12/12 : J+ 37, pour Cédric Gras


Sur le tarmac de l’aéroport de Kigali, l’avion pour Paris via Le Caire, l’impatience du retour. Souvenir de lecture : de retour de son périple africain, la mélancolie s’empare (comme souvent) de Michel Leiris : « Inquiétudes quant à la vie qu’il va falloir reprendre. Vie stupide des métropoles. Vie étriquée des Français ! Et dire qu’il y a des gens qui souffrent du mal du pays… ». Le corps irrigué par la sève d’un baobab, l’esprit bientôt libéré de la planification, le spleen remisé au rang de mes études baudelairiennes, je suis heureux si cela existe. Boris est au diapason. Notre amitié a tenu la route, ses cinq-mille kilomètres, sa soumission au hasard d’un axe prédéfini entre deux capitales, Maputo et Kigali, ses accidents de parcours, ses heureuses surprises, ses rencontres haletantes qui font chauffer WhatsApp, Paulo vendeur de billets de train, Francis et Sebastian compagnons d’ivresse de Chicualacuala, Nelio seul taxi de Mapai, Luis chauffeur perdu de Massangena, Enock gérant de lodge à Monkey Bay, Jordan pêcheur du lac Malawi en quête de financement pour son fils, Ivo gracieux homme-orchestre aimant la fête, Peter ranger incollable sur la faune et la flore de Mahale, Omar son charmant stagiaire étudiant en français, et tant d’autres n’ayant pas passé l’étape de l’échange d’adresse WhatsApp. On ne rencontre jamais autant les gens qu’en voyageant seul. Pourtant les écrivains voyageurs ayant pignon sur rue ont souvent été accompagnés : Marco Polo (« Le devisement du monde », 1298) par son père et son oncle, Nicolas Bouvier (« L’usage du monde », 1963) par le photographe et artiste Thierry Vernet, Olivier Rolin (« L’invention du monde », 1993) peut-être pas par Jane Birkin, sa dernière compagne, François-Henri Désérable (« L’usure d’un monde », 2023) par un certain Quentin, du moins « sur la route du Che », Sylvain Tesson par Cédric Gras. J’admire la prose de ces deux-là mais les préfère séparés. Il est temps de conclure, c’est à Cédric Gras que je dédie, reconnaissant, ce récit en douze Billets du hasard.


Comentarios


Posts à l'affiche
Revenez bientôt
Dès que de nouveaux posts seront publiés, vous les verrez ici.
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page