top of page

Clients de Francia : dix-sept raisons d’être



Il y a une vingtaine d’années, Le cantique des plaines m’avait permis de découvrir la Franco-canadienne Nancy Huston. J’étais ensuite allé l’écouter au centre culturel du Canada à Paris. Sorti en avril, Francia n’a pas été beaucoup commenté dans la presse, je l’ai découvert par hasard sur l’étal d’une librairie quimpéroise. Dans le bois de Boulogne, dix-sept clients de Francia, une TDS (travailleuse du sexe) transsexuelle d’origine colombienne, sont dépeints sans pudeur, avec en commun une irrépressible envie de se vider les couilles. Francia et ses clients fraient de temps en temps avec l’autrice dont le personnage, Griffonne, s’enorgueillit de son lien avec eux tous, ces êtres fictifs fruits de son imagination. Comme dans les précédents textes de Nancy Huston, le style est fluide et puissant, et audacieux le recours aux expressions en langue originale sans traduction ni note de bas de page. On n’échappe malheureusement pas à la caricature, sur les racailles du neuf-trois par exemple. Et on s’essouffle un peu à se plonger dans ces dix-sept existences sans aucun lien entre elles. Car l’épilogue n’offre ni l’ouverture ni la grande explication attendus. En plein débat sociétal (un de plus) et dans un contexte de posture abolitionniste du macronisme bien pensant, ce livre tombe tout de même à point nommé.

 

Comments


Posts à l'affiche
Revenez bientôt
Dès que de nouveaux posts seront publiés, vous les verrez ici.
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page