top of page

« Passages », un trio à fleur de peau



Cultivant son défaut de prononciation, l’acteur allemand Franz Rodowski joue excellemment en anglais, que ce soit en version douce ou en position du missionnaire, avec son mec ou avec sa meuf. L’histoire de « Passages », dernier film de l’Américain Ira Sachs, est de facture classique, une tentative de couple à trois. Tomas, le personnage principal, Franz Rodowski donc, ne veut pas parler de lui-même aux parents d’Agathe (Adèle Exarchopoulos). Pourtant, c’est bien de cela qu’il a besoin lorsqu’il est dans ses bras ou dans ceux de Martin (Ben Whishaw). Le jeu de ses trois acteurs fait décoller le film. Il sonne juste du début à la fin. Une seule fois, Tomas s’exprime en allemand, c’est son moment de libération. Mais c’est dans le silence qu’il finit par se réfugier. La dernière scène à vélo au son d’une fanfare est inoubliable.


Kommentare


Posts à l'affiche
Revenez bientôt
Dès que de nouveaux posts seront publiés, vous les verrez ici.
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page