top of page

Quête arctique : Post 9/12 : Chaque enfant compte


En juillet 2022, invité d’honneur d’une cérémonie œcuménique à Iqaluit, Nunavut, le pape François a eu un geste très attendu et remarquable : il a demandé pardon. Pardon pour les atrocités commises pendant des décennies par le personnel catholique des « pensionnats indiens » contre leurs résidents autochtones, inuits, métis et des Premières Nations. À Lyon, les yeux rivés sur la retransmission sur YouTube, le père Johannes Rivoire a passé une journée tranquille. De ses exactions sexuelles présumées à l’égard d’enfants inuits dans de nombreuses communautés du Nunavut pendant des décennies, il n’a pas été question. Suspendues en 2017, les poursuites contre lui ont été relancées en 2022. Je surveillerai la suite avec attention, moi le Pinzutu du Nord aux enfants canadiens, élevé dans la religion catholique. Dès 2010, la Commission de vérité et réconciliation du Canada avait posé le diagnostic : « Les Canadiens n’ont jamais reçu d’éducation complète et équilibrée sur la nature des sociétés autochtones ». Et en 2015, elle avait dénoncé un génocide culturel, listé les forfaits, terres saisies, populations transférées de force, déplacements limités, langues bannies, leaders spirituels persécutés, pratiques spirituelles interdites, objets ayant une valeur spirituelle confisqués et détruits, familles séparées, pour conclure : « le Canada a fait toutes ces choses ». Le 30 septembre l’initiative Chaque Enfant Compte commémore les enfants autochtones martyrisés. Cette année, le premier ministre Justin Trudeau a plaidé pour que chacun porte le tee-shirt orange Every Child Matters. Disponible sur la toile en anglais et en français, son discours est traduit en algonquin, cri des plaines, denesuline, innu-aimun, inuktitut (North Baffin), mi’kmaq, michif, ojibway de l’ouest et oji-cri. L’unification linguistique du Canada n’est, Dieu soit loué s’il existe encore, plus d’actualité. Une bonne nouvelle pour le développement de la section Langues et Cultures des Amériques de l’inalco (les Langues O’ - Occidentales) et sa soixantaine d’étudiants en inuktitut (Nunavik)!


Comments


Posts à l'affiche
Revenez bientôt
Dès que de nouveaux posts seront publiés, vous les verrez ici.
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page