top of page

Billets du hasard - Post 6/12 : J+18, le cirque des Bigs


Sur la carte du tourisme ubiquiste, l’Afrique se voulait le continent des animaux. Plus jeune, j’étais allé me déniaiser dans les parcs d’Afrique du Sud en quête de l’éléphant Babar et du lion Leo qui avaient bercé mon enfance. Depuis la banquette d’un quatre-quatre, je scrutais la savane, apercevais parfois - furtivement - un spécimen d’un des Big Five, appellation contrôlée qui me ramenait à ma carrière dans les mêmes (les cinq multinationales du conseil ont ensuite été ramenées à quatre, en termes de sauvagerie je ne saurais départager Big Four et Big Five). Plus récemment, les publications de mes « amis » de Facebook m’avaient informé que le business du safari photo s’était professionnalisé, que girafes, éléphants, buffles, lions et léopards pouvaient tous être observés de près dans les parcs en quelques jours à peine de prestation affutée. Mais au-dehors ? Pendant des milliers de kilomètres, à l’exception d’un cobra traversant tranquillement la piste devant notre minibus, Boris et moi n’avons croisé aucune icône animalière locale. Il a fallu encore un parc, celui de Katavi en Tanzanie, effleuré à J+16, pour apercevoir cinq girafes et un éléphant depuis la fenêtre d’un autobus. Puis un autre, celui de Mahale, où nous avons pris nos quartiers, pour observer quelques-uns des soixante-dix chimpanzés dûment référencés par un groupe de chercheurs japonais, un dixième de l’effectif total. Un demi-siècle qu’hommes et singes se côtoient sans se faire mal, les premiers affublant les derniers de prénoms improbables : promenant sur le dos leurs derniers nés, les deux femelles « Pafy » et « Jean » se laissent photographier de (très) près. En 1988, la tribu des « M » a éliminé celle, moins nombreuse, des « K ». Aucun survivant. En 2011, les « M » en furie, mâles et femelles, se sont débarrassés de leur dictateur Pim à coups de bâton (un mâle Alpha qui violait et frappait sans discernement, rien à voir avec le Kim de Pyongyang, celui-là tient bon). Depuis, la paix s’est installée et les visiteurs peuvent être grassement facturés pour ramener trophées photographiques et stories enthousiastes.


Comments


Posts à l'affiche
Revenez bientôt
Dès que de nouveaux posts seront publiés, vous les verrez ici.
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page