top of page

Immense : « Killers of the Flower Moon »



À plus de quatre-vingts ans, avec l’argent d’Apple, Martin Scorsese signe un film magnifique. En Oklahoma, le peuple des Osage (une vingtaine de locuteurs parmi les anciens plus trois-cents étudiants peut-être un peu barrés) a vécu sa belle époque, l’argent du pétrole coulait à flot, la domesticité caucasienne donnait le change, les Indiens ne seraient pas toujours les opprimés. Sauf que les Juifs (et leur chef de bande, William Hale, interprété par Robert de Niro) voulaient leur peau et insidieusement se rendaient aimables et incontournables pour mieux les dépouiller. Bigre, l’intrigue de « Killers of the Flower Moon » est audacieuse par les temps qui courent. La générosité de Hale, la douceur du couple mixte Ernest Burkhart (Leonardo DiCaprio) - Mollie Burkhart (Lily Gladstone), duperaient n’importe quel shérif, pas un agent du FBI. Tout est hors du commun dans ce film, le scénario de cette implacable descente en enfer, les acteurs, la lumière de la campagne américaine, la bande sonore.

Comments


Posts à l'affiche
Revenez bientôt
Dès que de nouveaux posts seront publiés, vous les verrez ici.
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page